lundi 15 mai 2017

AFRICA NEWS ROOM - Guinée: Une jeunesse portée vers les E-métiers (1/3)



Côte d'Ivoire, Actualité - Jeudi 11 mai, après qu’un représentant de soldats ait annoncé renoncer aux revendications financières, lors d’une cérémonie en présence du président ivoirien Alassane Ouattara

et d’autres soldats, un nouveau mouvement de grogne s’est déclenché dès vendredi. Les soldats réclament les reliquats des primes promises par le gouvernement après les mutineries qui ont ébranlé le pays en janvier. Les mutins avaient réclamé 12 millions de francs CFA pour chacun d’eux et obtenu le versement dès janvier de 5 millions. les 7 millions restants leur avaient été promis par tranches à partir du mois de mai. Des moments de tension extrême, alors que l’Etat ivoirien subit l’effondrement des cours du cacao, un élément essentiel pour son économie et dont il est le premier producteur mondial.