samedi 20 mai 2017

Cameroun, PROCÈS CONTRE LA CAMEROON RAILWAYS



Société, Plus de six mois après l’accident de train d’Eseka qui avait fait, officiellement, 79 morts et plus de 600 blessés, le premier procès contre la Cameroon Railways (Camrail) s’est ouvert, mercredi 17 mai à Douala.

Les familles tiennent pour responsable le groupe Bolloré et exigent un procès juste et transparent. Certains espèrent que la justice pourra enfin lever le voile sur ce qui s’est réellement passé. Il y a plus de six mois qu’ils attendent ce procès.