mercredi 17 mai 2017

«Il n’y a pas eu d’invasion de criquet depuis 2003-2005 grâce aux opérat...



«Si la dernière invasion du criquet pèlerin, qui consomme en cultures et pâturages 100 fois son poids, remonte à 2003-2005, c’est parce que nous avons mené des opérations de traitements préventifs.

S’il n’y a pas de prévention sur des milliers d’hectares, ce seront des millions d’hectares qui seront envahis par ce criquet. Pour la période 2014-2017, notre budget est de 28,8 millions de dollars » a précisé le mauritanien Mohamed Lamine Hamouny, secrétaire exécutif de la commission FAO de lutte contre le criquet pèlerin, lors de l’atelier de formation au profit des journalistes maghrébins qui se poursuit à Tanger jusqu’au 18 mai.